Skip Navigation
Contenu original
juillet 23, 2020
Mis à jour
juillet 23, 2020

Lorsque vous installez WPML, vous obtenez plus de 60 langues pré-configurées, prêtes à l’emploi. Vous pouvez modifier ce tableau via l’interface graphique du WPML et ajouter vos propres langues personnalisées.

Ajouter vos propres langues en utilisant l’interface graphique de WPML

Voir les instructions dans la vidéo suivante ou lire les détails en dessous.

Accédez à WPML → Langues et cliquez sur le lien « Modifier les langues ».

Cliquer pour modifier les langues
Cliquer pour modifier les langues

Vous verrez une liste des langues de votre site. Cela ressemblera à la capture d’écran suivante, mais avec les langues de votre site.

Langues de votre site avec les détails techniques
Langues de votre site avec les détails techniques

Cliquez sur le bouton « Ajouter des langues » pour ajouter votre langue personnalisée. Une nouvelle ligne apparaîtra, ressemblant à celle-ci :

Ajouter une nouvelle langue
Ajouter une nouvelle langue

La langue que vous ajoutez nécessite les éléments d’information suivants :

  • Nom de la langue – le nom que vous voulez voir dans l’interface graphique de WPML
  • Code – le nom de cette langue dans la base de données. Une fois que vous avez défini cette valeur et ajouté du contenu, vous ne devez jamais le modifier, sinon la langue du contenu sera perdue. Cette valeur sera utilisée pour les URL des langues. Par exemple, http://wpml.org/es-mx/, http://wpml.org/?lang=es-mx, http://es-mx.wpml.org.
  • Traduction (langue) – La façon dont cette langue s’affichera lorsque le site en affichera une autre
  • Drapeau – un fichier image avec le drapeau du pays. WPML l’utilisera dans les commutateurs de langue.
  • Variante locale par défaut – la variante locale qui sera active pour cette langue, pour le chargement des traductions GetText.
  • Encodage des URL – oui/non, détermine si les URL dans cette langue sont encodées ou utilisent des caractères ASCII (laissez « non » si vous n’êtes pas sûr).
  • Balise de langue – le code que Google attend pour cette langue. La balise language doit contenir les mêmes informations que le nom de la langue, mais dans un format légèrement différent. Si la variante locale pour le français canadien est fr_CA, la balise de langue correspondante sera fr-ca. Au lieu d’un trait de soulignement, utilisez un tiret et veillez à ce que toutes les lettres soient en minuscules.

Lorsque vous enregistrez une langue, certains messages de validation peuvent s’afficher. Assurez-vous que vous voyez un message de confirmation et aucun message d’erreur. Par exemple, vous ne pouvez pas ajouter une nouvelle langue avec un code d’une langue existante dans le tableau de WPML.


Modifier les langues directement dans la base de données

Les informations linguistiques de WPML sont conservées dans deux tableaux :

  • wp_icl_languages – liste des langues
  • wp_icl_languages_translations – liste des traductions de noms de langues

Si vous manipulez les informations sur les langues, assurez-vous que le code de la langue que vous ajoutez à la base de données n’est pas déjà utilisé dans ces tableaux.

wp_icl_languages

les colonnes sont assez explicites :

  • code – sera la clé de la langue (utilisée dans les URL et tout le reste)
  • major – signifie que la langue sera affichée en tête du panneau de sélection des langues
  • active – signifie que la langue est sélectionnée comme langue active ou non
  • default_locale – nom de la variante locale à utiliser au cas où l’utilisateur n’en spécifierait pas explicitement une

Chaque ligne représente une langue.

wp_icl_languages_translations

Ce tableau comprend les traductions des noms de langue, de sorte que WPML puisse afficher le nom de la langue, dans le commutateur de langue, dans la bonne langue.

  • language_code – la langue à laquelle nous nous référons
  • display_language_code – la langue dans laquelle le nom du « language_code » est écrit
  • name – nom du « language_code » dans la langue « display_language_code

Il convient de prévoir une ligne pour chaque combinaison de language_code / display_language_code pour les langues actives (y compris les traductions de chaque langue vers elle-même).

Pour chaque nouvelle langue ajoutée, les traductions de la langue respective dans les langues actives, les traductions des langues actives dans la nouvelle langue ajoutée et une traduction de la nouvelle langue dans la nouvelle langue doivent être ajoutées à wp_icl_languages_translations.

wp_icl_flags

Indique l’image à afficher pour le drapeau de la langue.

  • lang_code – langue à laquelle le drapeau correspond
  • flag – nom du fichier d’image du drapeau
  • from_template – défini sur 1 signifie que le fichier sera chargé à partir du dossier images/drapeaux du dossier du thème (sinon, il sera chargé à partir du dossier module complémentaire drapeaux).

Il doit y avoir une entrée par langue.

Remarque 1 : après avoir ajouté des enrtrées dans ces tableaux, il est recommandé de sauvegarder la liste des langues.

Remarque 2 : il est également recommandé de vider le cache interne de WPML pour les langues. Pour ce faire, vous devez supprimer l’enregistrement de wp_options correspondant à option_name=’_icl_cache’ .

Pour conserver ces personnalisations lors de la mise à jour du module, ajoutez le segment de code suivant soit à wp-config.php, soit à votre fichier functions.php dans le dossier du thème :

define('ICL_PRESERVE_LANGUAGES_TRANSLATIONS', true);