Contenu original
décembre 8, 2016
Mis à jour
février 10, 2020

WPML permet de traduire des pages facilement à l’aide de votre créateur de pages préféré. Lisez ce guide pour savoir quels créateurs de pages sont pris en charge et comment traduire les designs des créateurs de pages.

Quels plug-in WPML vous devez installer

Pour traduire le contenu du créateur de page, vous devez installer :

  • WPML
  • String Translation de WPML
  • Translation Management de WPML

Créateurs de pages sont pris en charge

Nous nous efforçons constamment d’ajouter d’autres créateurs de pages populaires à la liste des intégrations de WPML.

Les créateurs de pages suivants sont intégrés à WPML :

Si votre créateur de pages préféré n’est pas encore intégré à WPML, apprenez comment le faire facilement en consultant notre guide sur l’intégration des créateurs de pages qui utilisent des shortcodes.

Comment traduire les contenus du créateur de pages

Il y a deux façons de traduire les contenus créés avec les créateurs de pages :

  • Vous les traduisez vous-même manuellement
  • Vous les envoyez pour qu’ils soient traduits par d’autres traducteurs

Traductions manuelles

Suivez les étapes suivantes pour traduire les contenus vous-même.

1. Cliquez sur l’icône plus pour choisir la langue dans laquelle vous voulez traduire la publication. Le bouton plus est accessible soit depuis la page elle-même soit depuis les pages de listage comme vous pouvez le voir dans le tableau ci-dessous :

Le plus situé dans la case Langue lors de l’édition de ma page.Le plus situé sous le drapeau dans Pages → Toutes les pages
Utilisation de WPML pour traduire les créateurs de pagesUtilisation de WPML pour traduire les créateurs de pages.

2. Vous êtes dirigé vers l’éditeur de traduction de WPML. Les contenus de la langue source se trouvent à gauche. Insérez vos traductions dans les cases à droite. Veuillez noter que vous pouvez aussi styliser les traductions comme avec l’éditeur WordPress original.

Éditeur de traduction WPML

3. Assurez-vous de marquer chaque partie du contenu comme étant Traduction terminée :

Utilisation de WPML pour traduire le créateur de page
Indication de la traduction comme complète

 

4. Lorsque vous avez terminé la traduction, cliquez sur Enregistrer et fermer.

 

Envoyer la traduction à d’autres traducteurs

Pour envoyer des contenus créés à l’aide de créateurs de pages traduits par d’autres traducteurs, vous devez vous rendre sur la page WPMLGestion de traduction et suivre les étapes suivantes.

1. Choisissez le type de votre contenu (page, publication, etc.), sélectionnez-le et cliquez sur Ajouter au panier de traduction.

Utilisation de WPML pour traduire des pages crées avec WPBakery Page Builder
Ajout de contenu au panier de traduction

 

2. Cliquez sur l’onglet Panier de traduction, et sélectionnez le traducteur pour une langue spécifique. Veuillez noter que vous devez configurer les traducteurs au préalable.

Utilisation de WPML pour traduire les créateurs de pages
Sélection de votre traducteur

 

Voilà ! Maintenant, les traducteurs peuvent accéder à la page WPMLTraductions et commencer à traduire. Ils utiliseront le même éditeur de traduction que celui décrit dans la rubrique « Traduction manuelle » ci-dessus..

Traduction de textes similaires qui apparaissent plusieurs fois

Parfois, vous pouvez avoir le même texte qui se répète sur votre page. WPML reconnaît automatiquement le contenu en double et le propose à la traduction sous forme de champ unique. De cette façon, vous n’avez pas besoin de passer du temps à traduire les mêmes textes dans la page.

Bien entendu, WPML affichera la traduction de ces textes à tous les endroits où ils apparaissent sur votre page.

L’image suivante montre un design créé avec WPBakery Page Builder, en utilisant trois instances du même texte.

Design créé avec WPBakery Page Builder en utilisant plusieurs instances du même texte
Design créé avec WPBakery Page Builder en utilisant plusieurs instances du même texte

Quand on traduit cette page, on peut voir que l’éditeur ne montre qu’une seule instance du champ pour traduire ce texte. Encore une fois, cela signifie que nous n’avons besoin de le traduire qu’une seule fois.

Un seul champ est utilisé pour traduire les doublons de textes.
Un seul champ est utilisé pour traduire les doublons de textes.

Enfin, côté utilisateur, la traduction du texte est affichée à tous les endroits comme prévu.

Doublons de textes traduits affichés à l'avance partout où il faut
Doublons de textes traduits affichés à l’avance partout où il faut

Mise à jour de la traduction lorsqu’une page change

Vous pouvez toujours mettre à jour la traduction des pages qui ont déjà été traduites. Lorsque le contenu de la page traduite change, vous pouvez simplement la traduire, ou l’envoyer en traduction, une fois de plus. Cette fois, vous n’aurez pas besoin de traduire à nouveau tout le contenu, mais seulement la partie qui a changé, ou qui a été ajoutée.

Lorsque vous mettez à jour le contenu de la page dans la langue par défaut, assurez-vous de ne pas mettre à jour le texte et la position d’un élément à l’intérieur de la page car cela entraînerait la perte du texte traduit. Pour en savoir plus sur la préservation des traductions existantes lors de l’édition de la page de langue par défaut.

Dans cet exemple, j’ai ajouté un élément Zone de texte à la page « À propos de nous » :

Ajout d'une zone de texte à ma page
Ajout d’une zone de texte à ma page

Note : N’oubliez pas de mettre à jour la page après avoir ajouté le module. C’est important car cela entraînera le chargement des éléments textuels du module dans l’écran de l’éditeur de traduction.

Dans la méta-zone Langue, vous verrez une flèche au lieu d’un bouton plus. Cela indique que la traduction doit être mise à jour puisque vous avez récemment ajouté du nouveau contenu à votre page de langue par défaut. Cliquez sur la flèche pour mettre à jour la traduction dans votre page de langue secondaire.

La flèche qui remplace le bouton plus

Vous verrez l’éditeur de traduction de WPML avec de nouveaux champs à remplir. Notez également que le pourcentage d’achèvement de la traduction est revenu à 75 %.
Traduisez et marquez les traductions comme étant complètes, puis Enregistrez et Fermez.

L’éditeur de traduction de WPML avec la nouvelle zone de texte

Traduction des modèles de Toolset conçus à l’aide de créateurs de pages

Les plug-in de Toolset vous permettent de concevoir des modèles de contenu pour afficher des publications individuelles de n’importe quel type. Habituellement, vous utilisez un modèle pour toutes les langues et ne traduisez que les textes à l’intérieur, par exemple, les étiquettes ou les titres.

Vous pouvez également choisir de créer des modèles de contenu distincts pour chacune des langues de votre site. Dans ce cas, vous ne devez pas envoyer de tels modèles en traduction. Au lieu de cela, vous devez traiter le modèle dans chaque langue séparément et les traduire ainsi.

Toolset vous permet de concevoir des modèles de contenu en utilisant les créateurs de pages suivants :

  • Elementor
  • WPBakery Page Builder
  • Oxygen
  • Beaver Builder

Si vous utilisez un créateur de pages pour concevoir vos modèles de contenu, vous devez traduire vos modèles. Pour activer la traduction d’un modèle de contenu spécifique, accédez à la page WPML → Paramètres et sur l’onglet Configuration de contenu multilingue, trouvez la section Traduction de types de publication. Ici, marquez votre modèle de contenu comme étant traduisible.

Vous pouvez maintenant envoyer votre modèle de contenu en traduction. Le processus de traduction est le même que celui décrit ci-dessus sur cette page.

Toutefois, si vous avez précédemment choisi d’utiliser un modèle de contenu différent pour chaque langue, vous ne pouvez pas utiliser ce flux de travail. Vous devez plutôt utiliser votre créateur de page pour ajouter individuellement du contenu au modèle de contenu de chaque langue.

Pour vérifier l’état de l’option Créer des modèles de contenu différents pour chaque langue, allez à la page ToolsetParamètres et cliquez sur l’onglet Intégration de WPML.