Skip Navigation
Contenu original
décembre 30, 2019
Mis à jour
septembre 18, 2020

Différents sites WordPress utilisent différents thèmes, plug-in et créateurs de pages. Certains plug-in stockent le contenu de façon unique. Un test de traduction vous aidera à vous assurer que le service de traduction reçoit tous les textes qu’il doit traduire et que vous recevez les traductions terminées correctement.

Ce que nous cherchons à tester

Nous voulons nous assurer que le service de traduction reçoit tous les textes à traduire. Les textes des pages peuvent provenir :

  • Du contenu de la page
  • Des champs personnalisés
  • De la taxonomie (balises, catégories et autres taxonomies personnalisées)
  • Textes codés en dur à partir du thème et des plug-in.
  • Widgets
  • Des chaînes d’admin

D’un grand nombre d’endroits

Un simple test de traduction nous aidera à voir que nous avons tout sélectionné pour envoi en traduction. Parce que nous traduisons une page simple, nous pouvons refaire le test encore et encore jusqu’à ce que nous soyons satisfaits.

Comment faire un test de traduction

Tout d’abord, identifiez le type de contenu que vous allez envoyer en traduction. Si vous traduisez des « pages », votre test de traduction doit être sur une page WordPress. Si vous traduisez des « produits », envoyez un produit comme test de traduction. Si vous envoyez différents types d’éléments, nous vous recommandons de faire un test de traduction pour chaque type d’élément que vous allez traduire.

Disons que vous traduisez des « pages » que vous créez avec l’éditeur WordPress Block (« Gutenberg »).

Au lieu de créer une page, nous vous recommandons de choisir une page que vous devez vraiment traduire et de l’utiliser pour le test. Choisissez une page courte, qui utilise le même éditeur que le reste des pages (même créateur de page, plug-in, etc.).

Lorsque vous modifiez cette page, faites défiler vers le bas et vous verrez la rubrique Configuration du contenu multilingue. Il se peut qu’elle soit masqué, alors n’oubliez pas de l’afficher.

Rubrique Configuration du contenu multilingue en bas de l'éditeur de page
Rubrique Configuration du contenu multilingue en bas de l’éditeur de page

Cette rubrique répertorie les différents champs et taxonomies personnalisés liés à votre page. Identifiez les champs qui contiennent du texte et assurez-vous de les définir comme « À traduire ».

Envoyer la page de test en traduction

Accédez à la page WPML → Gestion de traduction.

Envoi d'une page de test en traduction
Envoi d’une page de test en traduction

Trouvez votre page de test (utilisez le filtre de recherche si nécessaire) et envoyez-la en traduction.

Vous aurez probablement besoin de terminer l’opération sur le site Web du service de traduction, pour payer ce travail.

Révision et itération

Une fois la traduction terminée, regardez-la sur la page d’accueil du site. Vérifiez que tous les textes sont traduits. Si vous avez trouvé des textes qui ne sont pas traduits et que vous ne savez pas comment les traduire, nous vous invitons à ouvrir un ticket d’incidence et à laisser nos experts de l’assistance vous aider. Il est beaucoup plus facile de régler les problèmes lors d’un test de traduction que lorsque des textes viennent à manquer dans des dizaines de pages.

Les pages de documentation suivantes expliquent comment traduire des textes provenant d’endroits spécifiques :