WPML comprend un plug-in de gestion de traduction qui permet aux gestionnaires de sites de déterminer quels utilisateurs traduiront chaque contenu.

Le module de gestion de la traduction Translation Management est disponible avec la version CMS multilingue.

Cette page explique comment utiliser Translation Management de WPML.

Pour en savoir plus, découvrez les caractéristiques de Translation Management.

Définition des traducteurs

Un traducteur, dans WPML, est un utilisateur de WordPress à qui vous donnez des privilèges de traduction. Les traducteurs peuvent avoir n’importe quel type de compte dans WordPress, y compris même être abonnés. Lors de la traduction, ils vont utiliser l’éditeur de traduction de WPML au lieu de modifier manuellement les publications et les pages WordPress.

Pour faire de vos utilisateurs de WordPress des traducteurs, rendez-vous sur :

WPML->Gestion de traduction->Traducteurs.

Onglet Paramètres des traducteurs
Configurer les traducteurs

Choisissez la paire de langues de traduction et l’utilisateur.

Si vous utilisez vos traducteurs, cliquez sur l’option « local » puis choisissez l’utilisateur WordPress. Découvrez également le large éventail de professionnels pré-qualifiés en activant un service de traduction comme ICanLocalize.

Ajouter vos traducteurs
Ajouter vos traducteurs

Remarque : Une fois qu’un utilisateur de WordPress est défini comme traducteur, pour ajouter une autre paire de langues, cliquez sur le lien « modifier les langues » pour ce traducteur dans la liste des traducteurs sur cette page.

Ajouter des paires de langues pour un traducteur
Ajouter des paires de langues pour un traducteur

Sélection des types de contenu à traduire

Si vous utilisez uniquement les publications et les pages, sans aucun champ personnalisé, vous pouvez sauter cette section.

Pour choisir les types personnalisés et les champs personnalisés à traduire, rendez-vous sur :

WPML-> Gestion de la traduction-> Configuration du contenu multilingue.

Vous y verrez une rubrique pour les champs personnalisés, les types personnalisés et la taxonomie. Cochez les éléments à traduire.

Configuration du contenu multilingue

Configuration du contenu multilingue

Pour les champs personnalisés, vous pouvez choisir soit :

  • Ne pas traduire
  • Synchroniser : copier de l’original vers la traduction
  • Traduire

Pour les types personnalisés et la taxonomie, vous pouvez choisir de les rendre traduisibles ou de tout garder dans la langue par défaut.

Envoi de contenu en traduction

Maintenant que vous avez fait des utilisateurs réguliers de WordPress des traducteurs et que vous avez configuré ce qu’il faut traduire, vous pouvez vous lancer et envoyer du contenu en traduction.

Rendez-vous sur WPML->Gestion de traduction->Tableau de bord de traduction.

Tableau de bord de traduction
Tableau de bord de traduction

Le tableau de bord de traduction vous permet de filtrer le contenu en fonction de l’état des traductions. Vous pouvez ensuite sélectionner les éléments à traduire et la langue dans laquelle vous désirez qu’ils soient traduits.

Quand vous cliquez sur Envoyer dans le panier de traductions, ce que vous sélectionnez est ajouté à votre onglet Panier de traductions. De là, vous pouvez envoyer les éléments en traduction.

Panier de traduction
Panier de traduction

Si vous avez activé les traductions professionnelles via un service de traduction, le contenu sera envoyé hors site pour être traduit. Si vous avez choisi local, vos traducteurs recevront des e-mails de notification et effectueront la traduction dans WordPress, par le biais de l’éditeur de traduction de WPML.

Dans les deux cas, vous verrez le statut actualisé des documents allant de « non traduit » à « traduction en cours ». Puis, lorsque les traductions auront été effectuées, les statuts seront actualisés en conséquence.

File d’attente de travaux pour les traducteurs

Lorsque des admins envoient du contenu en traduction, vos traducteurs recevront des notifications par e-mail.

Les traducteurs n’ont pas accès au Tableau de bord de traduction. Au lieu de cela, chaque traducteur voit une file d’attente des travaux que l’admin du site lui a envoyés.

Les traducteurs se rendent sur WPML->Traductions pour trouver leur file de travaux en attente.

Fil d’attente des travaux de traduction

Traduire en utilisant l’éditeur de traduction de WPML

Lorsque les traducteurs cliquent sur « modifier », depuis leur liste de travaux en attente, ils arrivent sur l’éditeur de traduction de WPML. Une fois là, ils y voient les textes originaux et les traductions, côte-à-côte.

Voici la publication Bonjour le monde, dans l’éditeur de traduction.

Utiliser l’éditeur de traduction

Une publication de blog comprend un titre, un corps, des balises et des catégories. L’éditeur de traduction affiche chacun d’entre eux dans un champ différent. Vous pouvez voir le texte original et la traduction, et les copier l’un l’autre.

Tout comme l’éditeur standard de WordPress, l’éditeur de traduction comprend également des modes d’édition HTML et Visual.

Lorsque chaque champ est rempli, cochez la case Traduction terminée pour passer au champ suivant.

Traduction des termes de taxinomie

Comme mentionné ci-dessus, quand un type de publication est envoyé en traduction, WPML enverra également les termes de taxinomie associés à un type de publication en particulier. Les traducteurs pourront les voir et les traduire directement dans l’éditeur de traduction.

Il est préférable que ne soient pas retraduits les termes de taxinomie déjà traduits car alors pourraient survenir des problèmes avec les associations termes-types de publication, tout particulièrement quand un plus grand nombre de documents sont connectés à un terme de taxinomie en particulier. C’est pourquoi les admins peuvent bloquer la traduction des termes de taxinomie déjà traduits. Le paramètre se trouve dans Gestion de traduction > Configuration du contenu multilingue > Comment traduire les pages et les publications

Bloquer la traduction des termes de taxinomie déjà traduits
Bloquer la traduction des termes de taxinomie déjà traduits

Quand vous activez ce paramètre, vos traducteurs verront, dans Translation Assistant, un message les empêchant de modifier les termes de taxinomie déjà traduits.

Certains termes de cette taxinomie ont déjà été traduits.
Message de l’éditeur de traduction

Modifications apportées au texte original par les admins

Quand des modifications ont été apportées à un document original déjà traduit, vos traducteurs pourront les consulter au moyen du lien « Afficher les modifications » se trouvant sous l’éditeur de contenu de publication.

Afficher les modifications dans le document original
Afficher les modifications dans le document original