Sauter la navigation
Mis à jour
octobre 14, 2021

L’éditeur de traduction standard de WPML vous permet de traduire n’importe quel type de contenu à partir de votre admin WordPress.

Si vous avez besoin d’un éditeur de traduction offrant des fonctionnalités supplémentaires telles que la correction orthographique, un glossaire, la traduction automatique et une mémoire de traduction, utilisez plutôt l’éditeur de traduction avancé. De même, si vous souhaitez utiliser le mode de traduction « Tout traduire« , vous devez utiliser l’éditeur de traduction avancé.

L’éditeur de traduction standard utilise une interface simple qui vous permet, ainsi qu’aux traducteurs de votre site, d’ajouter des traductions en regard du contenu de votre site.

Activation de l’éditeur de traduction standard

Par défaut, WPML utilise l’éditeur de traduction avancé. Si vous préférez utiliser l’éditeur de traduction standard accédez à WPMLParamètres. Dans la section Éditeur de traduction, choisissez l’éditeur de traduction standard pour les nouvelles traductions et les traductions créées avec l’éditeur de traduction standard .

Activation de l’éditeur de traduction standard

Traduire avec l’éditeur de traduction standard de WPML

Pour ouvrir un travail de traduction dans l’Éditeur de traduction standard , cliquez sur l’icône plus qui apparaît dans la liste des publications et des pages ou lors de la modification d’une publication.

L’icône plus lors de la modification d’une publication

L’icône plus dans la liste des publications

Vous pouvez alors ajouter vos traductions. N’oubliez pas de cocher la case pour indiquer que chaque traduction est terminée, puis cliquez sur Enregistrer et fermer.

Utilisation de l’éditeur de traduction standard

Si votre site compte des traducteurs individuels, ceux-ci reçoivent un e-mail de notification lorsqu’un nouveau travail de traduction leur est proposé. Dès qu’ils se connectent, ils voient la file d’attente des traductions, qui présente les travaux en attente disponibles.

File d’attente des traductions

Lorsque les traducteurs cliquent sur Accepter et traduire dans leur liste de travaux en attente, ils sont dirigés vers l’éditeur de traduction standard de WPML. Ils peuvent alors afficher les originaux et ajouter en regard leurs traductions.

Lorsque chaque champ est rempli, ils peuvent cocher la case Traduction terminée, puis cliquer sur Enregistrer et fermer pour appliquer les traductions.

Traduction de champs contenant des images et d’autres types de médias

L’éditeur de traduction standard ne vous permet pas d’ajouter des médias pendant la traduction.

Pour traduire des champs comportant des médias :

  1. Copiez le champ à partir de l’original. Vous verrez les médias apparaître dans la traduction.
  2. Traduisez les textes.
  3. Cliquez sur la case à cocher pour indiquer que la traduction est terminée.

L’image suivante illustre la traduction du corps d’une page qui comprend une image.

Traduction des champs qui comportent des médias

Si vous souhaitez utiliser une image différente sur la page traduite, consultez notre documentation Media Translation.

Traduction de termes de taxonomie

Lorsqu’un type de publication est envoyé en traduction, WPML envoie également tous les termes de taxonomie associés à ce type de publication. Les traducteurs peuvent voir et traduire ces termes dans l’éditeur de traduction standard.

Il se peut que vous ne souhaitiez pas retraduire des termes de taxonomie précédemment traduits, et cela peut poser un problème avec les types de publication associés à des termes de taxonomie spécifiques, notamment lorsque d’autres publications sont liées à un terme de taxonomie particulier.

Pour cette raison, vous pouvez empêcher la traduction des termes de taxonomie qui ont déjà été traduits. Le paramètre se trouve sur la page WPMLParamètres, dans la section Éditeur de traduction.

Option pour éviter que les termes de taxonomie traduits ne soient à nouveau traduits

Lorsque vous activez ce paramètre, vos traducteurs ne pourront pas modifier les traductions des termes déjà traduits.