Lorsque vous activez des langues dans les répertoires, vous indiquer à WPML qu’il doit organiser les traductions dans ce qui apparaît être différents répertoires virtuels. Par exemple :

  • www.exemple.com
  • www.exemple.com/es/
  • www.exemple.com/ja/

Pour que cela fonctionne, le module de réécriture d’Apache doit être activé et le site a besoin d’utiliser une structure permanente « originale » (par exemple, quelque chose de différent que les permaliens par défaut).

Ensuite, rendez-vous sur WPML-> Langues et choisissez « Différentes langues dans les répertoires« .

Erreurs fréquentes

Assurez-vous que vous ne faites rien de ce qui suit.

1) Créer des répertoires réels dans votre site

Vous n’avez pas besoin de créer des répertoires réels dans votre installation de WordPress ni n’avez besoin d’installer WordPress plusieurs fois. En fait, si vous faites cela, les langues dans les répertoires ne fonctionneront pas.

Ces répertoires sont virtuels. Ils n’existent sous aucun chemin d’accès physique.

2) Rediriger vers d’autres répertoires

De même que pour la création de répertoires réels, certaines personnes modifient leurs fichiers .htaccess et ajoutent des règles de redirection. Vous ne devriez pas le faire. WPML crée dynamiquement ses propres règles de redirection.