Si les pages traduites se chargent plus lentement que les originales, voici comment améliorer la situation.

Tout d’abord, vérifiez quelle en est la raison. Nous utilisons le plug-in Debug Queries -débogage de requêtes- pour vérifier l’accès à la base de données et le traitement PHP.

Quand vous constatez un nombre étonnamment grand de requêtes, regardez si le problème n’est pas dû à l’une des causes suivantes :

Suivi de la traduction des chaînes

WPML vous permet de consulter la provenance des chaînes traduisibles. C’est une fonctionnalité extraordinaire, mais elle est avide de ressources.

Rendez-vous dans WPML->Traduction de chaînes et vérifiez que la fonctionnalité « Suivre où les chaînes apparaissent sur le site » est décochée. Cette fonctionnalité engendre une requête SQL par chaîne GetText sur le site. Ces requêtes ne sont toutefois émises que lorsque vous êtes connecté comme administrateur.

Ajustement automatique des identifiants

WPML peut convertir automatiquement les identifiants codés de manière irréversible dans la langue actuelle. Vous pouvez contrôler cette fonction depuis WPML->Langues->Rendre les thèmes multilingue.

Si la fonctionnalité « Ajuster les identifiants pour la fonctionnalité multilingue » est sélectionnée, WPML exécutera des requêtes SQL à chaque fois que le thème essaiera de charger des éléments comprenant certains identifiants déterminés. Cette fonctionnalité est souvent obligatoire, toutefois vous pouvez l’optimiser vous-même.

Pour rendre votre thème multilingue, vous pouvez désactiver cette option et utiliser icl_object_id ainsi que d’autres fonctions de l’API WPML.